À l’approche du nouvel an dans la société égyptienne au temps des Mamluks

La société égyptienne à l’époque des Mamluks était bien ordonnée et pleine de traditions. Beaucoup de leurs coutumes sont marquantes par la beauté et la puissance de leur évocation. Parmi la kyrielle de ces dernières, l’on en retrouve une qui atteint sans conteste le statut de fait de société.

C’est ainsi que dans la société égyptienne, un événement remarquable se produisait en début de chaque nouvelle année. En effet, les femmes étaient accoutumées à acheter du lait la veille de la première nuit du mois de Muharram. Elles le faisaient par espoir que cette année neuve soit d’une couleur aussi blanche que le lait, une année qui soit dénuée de tout mal.

=============
Référence:
Mohammad ibn al-Hâjj al-‘Abdarî :  » l’introduction  » (al-Madkhaal), vol.1, p.277-278.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s