De la préservation de la religion

Les savants disent:

« Lorsque vous exposez la religion aux gens, ne les troublez pas en intégrant des avis biscornus et étranges »
  لا تغربوا على الناس

[même si ce qui est exposé est enseigné dans d’autres régions musulmanes].

Ce principe raffine le comportement des étudiants en sciences islamiques lors de leur interventions publiques. L’étudiant doit essayer de ne pas choquer l’ensemble des gens en présentant des opinions étranges pour eux ou des opinions qui peuvent leur paraître comme tordues.  Cette recommandation puise sa légitimité dans la nécessité de conserver l’unicité des musulmans. La remarque s’étend à tous les domaines et au divers statuts juridiques. C’est pourquoi la limite du conseil englobe la nécessité de dépasser les divergences juridiques et l’abstention de présenter des opinions juridiques d’une école inconnue par l’ensemble de gens.

Par exemple, ne faites pas la ‘iqâma de la prière selon l’école hanafite dans une mosquée où l’ensemble des gens sont hanbalites ou shafi’ites. A priori, ne diffusez pas les diverses écoles juridiques dans une société qui admet quasi-unanimement une seule école, les pays du Maghreb et la France constituent un cas type.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s