Regards sur la relation épouse-mari

Mon cheikh, le noble savant, poète, littéraire Abdulِouddous al-Qoudah a raconté une histoire éducative qui s’est déroulée avec son père que Dieu lui accorde Sa miséricorde. Il a dit :
أتحفنا سيدي الأديب الأريب الشاعر الفاضل مولانا عبد القدوس القضاة بقصة تربوية فريدة عن والده رحمه الله تعالى. فقال :

Suite à une plainte de maltraitance présentée par une épouse à mon père, le mari lui a répondu :  » Ô noble Cheikh ! N’est-il pas transmis dans le hadith :  » si j’ordonnais à une personne de se prosterner devant une autre, j’ordonnerais à la femme de se prosterner devant son mari  » ?
قال أحدهم لوالدي وقد شكت اليه زوجته سوء معاملته اياها : يا مولانا ألم يرد في الحديث لو كنت آمرا أحدا أن يسجد لأحد لأمرت الزوجة أن تسجد لزوجها؟
Mon père lui a répondu :
Ce hadith qui a été dit par le Prophète salla Allah ‘alayhi wassalam, est destiné aux femmes, et il ne te concerne pas. Ce que le Prophète salla Allah ‘alayhi wassalam a dit, et qui t’est destiné, est que celui qui « honore les femmes est un noble et celui qui les méprise n’est qu’un cabot ». Laisse donc ce qu’Il a prôné aux femmes et occupe-toi de ce qu’Il a prôné aux hommes si tu en es un.
فأجاب والدي رحمه الله:
هذا الحديث قاله النبي للنساء ولا شأن لك به ، ما قاله لك هو: ما أكرم النساء الا كريم وما أهانهن الا لئيم.فدع ماوعظ به النساء وعليك بما وعظ به الرجال ان كنت منهم.

2 commentaires sur “Regards sur la relation épouse-mari

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s