Le statut des Noussayrites (alawites) en islam

Suite aux diverses publications, j’ai remarqué que certaines personnes pensent que les adeptes de la secte de noussayrite sont musulmans. En fait, cette secte bien connue en Syrie et en Turquie est parmi les sectes batinites (mouvements dont le dogme est dissimulé) qui prétendent appartenir à l’islam mais croient à une religion qui leur est propre. Elle est connue sous le nom de ‘alawite ce qui leur donne une certaine légitimité médiatique en se confondant avec les adeptes ou les descendants de l’imam Ali radiya Allah ‘anhu.

Notons que les alawites au pays du Maghreb désignent les descendants de l’imam Ali, ils sont des sunnites de Al al Bayt. On parle bel et bien de deux choses différentes. De même, les alawites présents en Turquie, nommés aussi les Alawi-Bektashi constituent un groupe indépendant. Ces derniers sont à la base une Tariqa soufi (elle se réclame de Baktash al Wali qui était un cheikh soufi sunnite d’après ses ouvrages) mais avec le temps elle s’est chiisée, batinisée également. Cet alevisme là est propre aux turcs tandis que le Nusayrisme est né directement du chiisme et de la ´aqida chiite. Le statut des alevites-Bektashi de Turquie est aussi un peu problématique (ça va de kuffar à Ahl al bid´a) surtout qu’ils ne sont pas uniformes et que pour beaucoup c’est juste une culture contrairement aux noussayrites qui sont des non-musulmans.

Résumons la croyance de la secte noussayrite comme elle est citée dans leurs livres : les noussayrites ne croient pas à la résurrection, ils croient à la réincarnation des âmes, la divinité est pour eux incarnée dans des personnes.

L’imâm Ibn Abidin a dit dans sa fameuse hachiyat ce qui suit :

« Section : Statut des Druz, des Tayaminat, des nussayrites (aléwites) et des Isma’ilites:

Remarque :

Nous présenterons ici le statut des Druz et des Tayaminat car ils annoncent dans les pays du Levant leur islam, leur jeûne et leur prière malgré qu’ils croient à l’incarnation des âmes, l’autorisation du khamr et du zina, l’incarnation de la divinité dans les personnes, l’une après l’autre ; ils nient la résurrection, le jeûne, la prière et le pèlerinage en prétendant que ces mots ont des sens différents; ils insultent le Prophète (salla Allah alayhi wasallam). L’éminent savant Abdurrahman al-‘imâdî a émis une fatwa détaillée sur ces gens dans laquelle il a cité qu’ils adoptent les dogmes des Noussayrites et des ‘Isma’ilites qui sont nommés qaramita et batiniyya mentionnés dans l’ouvrage « al-mawâqif ». Il est rapporté d’après les savants des 4 écoles qu’il est interdit de les accepter dans les pays des musulmans contre une jizya ni autre, il est interdit de se marier avec eux, leurs bêtes égorgées sont illicites. De même, consultez une fatwa émise à leur sujet dans « al-khayriyya ».

Section : L’ensemble de ceux dont le repentir n’est pas accepté :

En résumé, ils sont justement qualifiés par la qualité de zindiq [hérétique], munafiq [hypocrite] et mulhid [athée]. Il est évident que leur attestation de chahadatayn avec cette croyance malsaine ne les rend pas comme des mourtaddine au regard de l’absence de leur croyance interne. L’entrée en islam d’un d’eux n’est valide que lorsqu’il se désavoue de tout ce qui contredit l’islam. En effet, ils prétendent l’islam et attestent la chahada en forme apparente. ».

======================================

Réf: Ibn ‘Âbidîn : « Hâchiyat Ibn Abidin », vol.4, p.244.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s