Entre les soufis et les chiites

Pour les soufis qui se rapprochent des chiites en considérant qu’il n’y a pas de différence avec eux, je vous partage cette histoire du maître du soufisme, l’imam al-Muhâsibî.
L’imam al-Junaid a dit : Abû al-Hârith, al-Hârith al-Muhâsibî est décédé avec son besoin même d’un daniq (1) d’argent. Cependant, son père a laissé un grand héritage mais al-Muhâsibî n’en a rien pris. Il a dit :
« Les gens de deux religions différentes n’héritent pas entre eux ».
Son père était rafidite.
==============
Réf. :
Tajuddin al-Subqî : Tabaqât al-Shâfi’iyya, vol.2, p.277
 
(1)- Daniq : c’est une unité de mesure du poids = 0.525 g.
=============
Note :
Je vise par cette publication ceux qui disent qu’il n’y a pas de différence entre les chiites et les sunnites. Ce sont des soufis de nos jours. Je vise exactement ces soufis là, qui sont pas des individus mais des tourouq soufies entières et des prétendus grands chouyoukh qui le réclament. Cela se fait sous le prétexte de l’amour de ahlu al bayt parmi d’autres prétextes…. Je nomme ces soufis par « les ânes- voire les chaussures – des chiites ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s