Politesse et équité

Celui qui dit à un non musulman : « ô mécréant » mérite une punition discrétionnaire (ta’zîr).

Fiqh Hanafî.

Publicités