Allaitement et adoption

Assalam alaykom

Une question fut posée sur l’allaitement. Une jeune femme, non marié, souhaite adopter un enfant. Pour le faire, elle veut l’allaiter pour que l’enfant aura une relation d’allaitement, égale à la relation de sang, afin d’éviter les difficultés de vivre ensemble une fois majeur. Etant encore vierge, elle a besoin de prendre des pilules pour produire le lait.

============

Réponse:

Waalaykom assalam warahmatu Allah,
L’allaitement aboutissant à l’affiliation de lait nécessite trois piliers (arkân), dont chacune est assujettie à plusieurs conditions et cas particuliers :
1- La femme qui allaite :
Il faut qu’elle soit une femme, vivante, qui a produit un lait.
Concernant la femme qui n’était jamais enceinte ou la vierge qui n’ont pas du lait. Les juristes les ont inclus dans la généralité du texte (et vos mères de lait qui vous ont allaité). L’un des deux avis de l’imam Ahmad sur le sujet – qui est admis dans son école – exige que la femme soit déjà enceinte. Il le justifie par la rareté de ce cas.
2- Le lait :
Il faut que le lait arrive à l’estomac de l’enfant peu importe le moyen ou la façon de son entrée.
Dans cette condition, il y a une divergence sur le nombre de fois des prises de lait (rada’ât). Un consensus est établi que lorsque c’est plus que 5 fois (jusqu’à l’assouvissement du bébé) que l’affiliation est établie. La divergence est dans le cas d’un allaitement moins que 5 fois.
3- Celui qui prend le lait :
L’enfant qui n’a pas dépassé les 2 ans est sûrement concerné par l’affiliation de lait lorsque les autres conditions sont requises. La divergence se situe sur le cas de l’enfant qui a plus que deux ans. L’avis admettant l’affiliation d’une personne de plus de 2 ans est un avis faible et délaissé par les 4 écoles pour diverses causes que je m’abstiens d’exposer ici pour leur complexité.
Donc, pour votre cas, la réponse est la suivante :
Vous pouvez prendre une pilule pour pouvoir allaiter l’enfant adopté. Cependant, il faut que l’âge de cet enfant soit inférieur à 2 ans pour établir l’affiliation de lait. Cela ne fait aucune différence si le bébé est un garçon ou une fille.
Je vous rappelle que l’enfant makfûl (adopté sans affiliation de nom et de titre) est un acte méritoire. Celui qui l’accomplit sera le voisin du Prophète ﷺ dans le Paradis. L’objet de la kafâla (adoption sans affiliation de nom et de titre) est de préparer cette âme à devenir un bon musulman, à réussir dans la vie sociale et professionnelle en appliquant les principes de l’islam.
wallah a’lam.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s