L’imam Abû Hanîfa et la transmission des ahâdîth

L’imam Ibn Farrûkh al-Mâlikî (décédé en 170H) fut parmi les grands disciples de l’imam Mâlik et les grands disciples de l’imam Abû Hanîfa. Il a appris le hadith auprès des savants de diverses régions.

Une fois il était chez l’imam Abû Hanîfa, une brique est tombée du toit de la maison de l’imam Abû Hanîfa sur sa tête causant son saignement. Alors l’imam Abû Hanîfa lui a dit :

– Choisis entre le ’Arch et trois cents (300) hadith.

Ibn Farrûkh répondit : Les hadith.

L’imam Abû Hanîfa lui a donc transmis les trois cents hadith.

Cette histoire fut mentionnée par al-Qâdî ‘Iyâd dans son noble ouvrage Tartîb al-Madâriq qui présente les biographies des savants de l’école malikite. L’auteur (al-Qâdî ‘Iyâd) se basait sur un ouvrage qui rapporte l’histoire directement d’après Ibn Farrûkh.

Réf : Tartîb al-Madâriq, édition Fudâla, volume 3, p.109.

————————–

’Arch : L’indemnisation de la nuisance corporelle. Elle est toujours inférieure à la Diya.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s