Statut de lecture du Coran en langue étrangère

Dans son ouvrage at-tibyân fî ‘âdâb hamalat al-Qur’ân [l’exposition des adâb des porteurs du Coran], l’imam an-Nawawi dit :
« Il est illicite de réciter le Qur’ân en langue étrangère, que ce soit pour quelqu’un qui maîtrise l’arabe ou non, dans la prière ou en dehors. S’il récite le Qur’ân en langue étrangère durant la prière, sa prière est invalide.
Ceci est l’avis de notre école ainsi que des écoles de Mâlik, d’Ahmad, de Dâwûd et d’Abu Bakr bin al-Mindhir.
L’imam Abu Hanifah dit : « Cette récitation est autorisée et la prière est valide avec. »
Les imams Abu Yusuf et Muhammed (les deux grands élèves d’Abu Hanifah) disent : « Cela est autorisé pour celui qui ne maîtrise pas l’arabe et ne l’est pas pour celui qui le maîtrise. » »
لا تجوز قراءة القرآن بالعجمية، سواء أحسن العربية أو لم يحسنها، سواء كان في الصلاة أم في غيرها. فإن قرأ بها في الصلاة لم تصح صلاته.
هذا مذهبنا ومذهب مالك وأحمد وداود وأبو بكر بن المنذر.
وقال أبو حنيفة يجوز ذلك وتصح به الصلاة.
وقال أبو يوسف ومحمد : يجوز ذلك لمن لم يحسن العربية ولا يجوز لمن يحسنها.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s