Une femme illustre de notre époque

============================
Décès de l’enseignante, la savante Bahiyya bin Hafîdh al-Kâf. Elle a passé les 106 années de sa vie dans le rappel, le prêche et l’enseignement des sciences islamiques.

Elle est née à Mirbât en 1334H/1916 et fut élevée dans une maison emplie de science et de piété. Elle a étudié auprès de son père, Hafîdh bin Sâlim al-Kâf, de son grand père maternel, le juge Ahmad bin ‘Alawî ‘Aydîd, des jurisconsultes de la famille al-Kâf à Mirbât ainsi qu’auprès de certains savants et juristes de Dhifâr.

Elle se rendit à Salâla où elle organisa des cercles de science (halaqa) pour enseigner aux femmes, sous l’ombre d’arbres, jusqu’en 1970. Durant le règne du Sultan Qâbûs d’Oman, elle fonda une école pour l’enseignement des femmes, sous la surveillance du Diwân du Sultan Qâbûs. Elle organisait également des assises hebdomadaires dans différentes villes de la région de Dhifâr.
Elle était recherchée par les gens de la science et ceux qui avaient besoin d’aide. Les gens ont bénéficié de sa science, de ses actes de bienfaisance et de ses efforts remarquables dans l’enseignement et le rappel.

Elle est décédée le jeudi 9 safar 1440H, soit le 18 octobre 2018, et fut enterrée à Mirbât, près de l’imam Muhammad bin ‘Alî de Mirbât.

Qu’Allah lui accorde Sa Miséricorde.

Photo de sa Madrasa.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s