Contemplant les Mujahidîn de la résistance Irakienne, le poète Irakien Ghâzî Al-Jamal a composé une poésie très touchante :

قف شامخا مثل المآذن طولا وابعث رصاصك وابلا سجيلا
Tiens-toi debout tel un minaret * Envoie tes balles en une pluie torrentielle.
مزق بهم زبر الطغاة أذقهمو طعم المنون على يدي جبريلا
Déchire par elles, l’acier des tyrans ***Fais-leur goûter la saveur de la mort par les mains de Gabriel.
ها هم على باب الفالوجة جمّعوا فأحل جموع المجرمين فلولا
Les voici assemblés à la porte d’Al-Fallûja ***Transforme les troupes des criminels en fuyards.
واحرق جثامين الطغاة ورجسها واسكب على أجزائها بترولا
Brûle les cadavres des tyrans et leurs impuretés * Verse sur leurs membres du pétrole.
إن يحرقوا كل النخيل بساحنا سنطل من فوق النخيل نخيلا
S’ils brûlent donc tous les palmiers de nos places * Nous apparaîtrons au-dessus des cimes comme des palmiers.
فليهدموا كل المآذن فوقنا نحن المآذن فاسمع التهليلا
Qu’ils détruisent tous les minarets au-dessus de nous * NOUS SOMMES LES MINARETS, ENTENDS DONC LE TAHLIL.
نحن الذين إذا ولدنا بكرة كنا على ظهر الخيول أصيلا
Nous sommes ceux qui, une fois né le matin * Reviennent à dos de cheval, [en guerriers], le midi.

============

À la fin de sa vie il perdra la mémoire, ne se souvenant de rien ni de personne, excepté ce poème. Ses amis ont filmé la dernière visite avant son décès, visite durant laquelle il répète chaleureusement ce poème, notamment le dernier vers :

Qu’Allah lui accorde Sa Miséricorde.

 

Photo : Mosquée historique détruite en Irak.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s