Décès d’une éminente savante

 

Aux quatre coins du monde, les Savants de l’Islam pleurent leur regrettée éducatrice, enseignante et auteure damascène Hajja Samîra az-Zâyid qui a rendu son dernier soupir la nuit dernière.

Dévouant sa vie à l’enseignement de la langue arabe, des sciences islamiques et à la Sira de notre bien aimé Prophète ﷺ, son ouvrage de référence est intitulé : « Le Recueil de la Sîra ». Initialement en six volumes, elle l’a par la suite résumé en deux volumes pour qu’il soit à la portée des étudiants et des étudiantes.

Les savants eux-mêmes profitèrent de ses ouvrages de façon très particulière. Même l’éminent shaykh Abû al-Hasan al-Kurdî – qu’Allah lui accorde Sa Miséricorde – a dit de son œuvre que : « C’est le livre qui lui a été le plus utile dans sa spécialité. »

Son premier ouvrage de six volumes est rouge, son résumé vert. Le blanc, plus récent, est un recueil de deux volumes contenant des leçons extraites de la vie du Prophète ﷺ.

Qu’Allah agrée ses œuvres, les diffuse dans le monde entier et les rend une sadaqa jâriya (don continuel) pour son compte jusqu’au jour de résurrection

Retour du frère Mali al-Maliki sur notre livret sur l’imam Shafii :

Toutes les louanges sont à Allah et Qu’Allah récompense le Shaykh Abu Zakariyya Muhyiddin al-Hussayni. Il est très dur de résumer la vie de L’Imam Al-Shafi’i et de son héritage pour les musulmans en un ouvrage mais ici le Shaykh réussis avec succès de résumer les idées essentiels pour le lecteur. Dans chaque page nous apprécions le temps et le travail réaliser par le Shaykh.
Nous sommes plonger dans l’univers de L’Imam Al-Shafi’i et de sa science. Il nous laisse un énorme héritage. Moi qui aime la science du hadith et se rendre compte de l’héritage de L’Imam sur le hadith est son école est juste un cadeau au lecteur de partager son héritage.
La vie de L’Imam dans le livre permet au lecteur de mieux comprendre son fiqh et sa vie sur la science du hadith ou du usul al fiqh et de la langue arabe.
Ce livre est vraiment à lire pour mieux comprendre sa vie. Chaque page est un plaisir de lecture.

C’est un sérieux problème quand l’idée que les gens se font du Khilāfa soit liée à l’application des peines corporelles plus qu’à l’établissement de la liberté, la justice et la dignité.
par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

Miracle prophétique en 1953 au Liban

===============================
En 1953, une célébration du Mawlid a eu lieu dans la ville de Saida au sud du Liban. La tradition consistait à tirer avec des armes à feu pour célébrer de telles occasions. Malheureusement, par erreur, une jeune fille chrétienne a été touchée à la colonne vertébrale. Elle a été transportée à l’hôpital universitaire américain de Beyrouth. Son état était en danger de mort et elle a été placée en soins intensifs. On pensait que la fille ne survivrait pas. La mère a été appelée par les médecins et il lui a été conseillé de faire ses adieux à sa fille.
 
La mère était d’humeur irritée mais difficile et s’est soudainement exclamée « O Muhammad! Tu es un prophète et les gens fêtaient ta naissance. Comment se fait-il qu’ils aient blessé ma fille? Permets-tu cela? Montre-moi un miracle et sauve ma fille! » Elle était non croyante et pourtant, dans cet état de besoin urgent, elle a dit cela. Quand elle est allée dans la chambre de sa fille, elle a vu sa fille assise assise en criant: « O mère! N’entrez pas. Muhammad » vient de m’apparaître dans la chambre et il vient de partir. Il est venu et m’a guéri!  » Toute la famille est devenue musulmane en étant témoin de ce miracle. –
 
Réf :
Cheikh Muhammad al-Yaqoubi : Miracles prophétiques 2014
Cheikh Salah Ma’tûq.

Louanges

Louanges à Celui dont l’Amour devance ses bien-aimés : Il les a loué pour ce dont Il les a gratifiés et a acheté d’eux ce qu’Il leur a donné.
سبحان ​من ​سبقت ​محبته ​لأحبابه؛ ​فمدحهم ​على ​ما ​وهب ​لهم، ​واشترى ​منهم ​ما ​أعطاهم »
=========
Ibn al-Jawzî : Sayd al-Khâtir, p.28.
الإمام ابن الجوزي: صيد الخاطر، ص.28.