Décès du shaykh ᶜAbdul-Karîm al-Hamzâwî, Naqîb al-Ashrâf de Damas,

Iinnâ lillâh wa’innâ ilayhi râji’ûn,

C’est avec le plus profond regret et tristesse que j’annonce au monde musulman le décès du descendant de la Noble Maison Prophétique, notre shaykh et le shaykh de nos shuyûkh, l’éminent savant, le ‘allâma, le shaykh ᶜAbdul-Karîm al-Hamzâwî, Naqîb al-Ashrâf de Damas, qu’Allah lui accorde Sa Miséricorde, et ce, la nuit du samedi 29 Muharram 1441H, soit le 28 septembre 2019.

Né à Damas en 1927 environ, il était le collègue des grandes sommités et éminents savants référents du monde musulman shaykh Wahbah al-Zuhaylî et du shaykh Nûru-d-Dîn al-ᶜItr, il était titulaire d’une licence de la faculté de Fondements de la Religion d’al-Azhar en Égypte et d’un autre diplôme de langue arabe. Il a étudié auprès des savants d’Égypte et de Damas.
Parmi ses shuyukh : son père Muhammad Husayn, Naqîb al-Ashrâf Muhammad Saᶜîd al-Hamzâwî, Mahmûd al-Rankûsî, shaykh Hasan Habannaka, ᶜAbdu-r-Razzâq al-Humsî, Kutfî al-Fayyûmî, ᶜAbdu-l-Halîm Mahmûd, Mahmûd Shaltût …
Puis, il est retourné à Damas pour y enseigner l’éducation islamique dans les écoles, collèges et lycées lorsqu’il a vu l’état des nouvelles générations. Il a pris son enseignement comme un moyen d’appel à l’islam et de réparation de la société. Il était chargé de prononcer les prêches dans la mosquées al-Mawlawiyya, rue al-Nasr à Damas pour des longues années.
Il enseignait également les sciences islamiques dans les instituts islamiques damascènes.

Il était également directeur de l’institut de secours des étudiants des sciences islamiques (معهد إسعاف طلاب العلوم الإسلامية), de l’école Wiqâyat al-abnâ’ (وقاية الأبناء) qui dépendait de la fameuse association al-Gharrâ’.
Allah l’a éprouvé par la perte de ses enfants, il a patienté avec son épouse, la pieuse, la croyante, et ont compté cela auprès Allah. Ainsi, Allah les a honoré et béni par une filiation pieuse et savante. Ses deux enfants shaykh Bassâm et shaykh Muhammad sont devenus des références de notre époque.

Il est devenu Naqîb al-Ashrâf (le bâtonnier de l’Ordre des Ashrâf) après son frère Muhammad Fâ’iz, puis il a confié cette mission à son fils, dr. Bassâm. Les familles des descendants de Ahl al-Bayt venaient chez lui pour certifier leurs arbres généalogique car il était le responsable de la certification de ces arbres et porteur du tampon de l’Ordre.

Il transmettait la science d’après ses ascendants savants et ashrâf et transmettait les ouvrages par des chaînes de transmission musalsala par les savants de Âl al-Bayt.

Il était très sage, avait un long silence, ne parlait que du bien, rappelait par Allah par sa langue et par son état, et une refuge pour les gens qu’il conseille et soutienne malgré son âge avancé et sa faible santé.

Il a invoqué à Allah pour la guidance et la facilité de son fils, notre shaykh Bassâm ᶜAbdul-Karîm al-Hamzâwî qui est devenu un des serviteurs et porteurs de la science de hadîth et un de ses transmetteur et diffuseur dans le monde. Il est l’enseignant du hadith sous le dôme al-Nisr à la Mosquée Omeyyade. Il l’a succédé dans les missions de Naqâbatu al-Ashrâf à Damas. Il a combiné l’honneur de la science et l’honneur de la descendance prophétique. Qu’Allah nous bénéficie par les gens de la maison prophétique amin amin

Qu’Allah honore sa famille par la patience et la satisfaction et qu’Il les rétribue de la meilleure des façons.
Qu’Allah lui accorde Sa Miséricorde et élève son degré auprès de Lui.
Amin Amin.

Photo du shaykh et à sa droit shaykh Ayman Suwayd qu’Allah le préserve.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s