L’éminence des musulmans n’était pas limitée aux sciences connues mais à instaurer de nouvelles.

Voir par exemple, l’ouvrage suivant : Ghâyat al-samâha fî ᶜilm al-sibâha [La fin de l’éminence dans la science de natation], 15e siècle.

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s