Lis chaque livre dix fois, vingt fois, cent fois, jusqu’à ce que tu fusionnes avec le texte et que tu le comprennes comme son auteur

Lors d’un appel téléphonique, son éminence, savant interdisciplinaire, linguiste, juriste, muhaqqiq de l’école shâfiᶜite de notre époque, principologiste, logicien, philosophe, hakîm, maître éducateur, Shaykh Abû al-Hudâ al-Hakkârî m’a dit :

« Notre shaykh, le Mullâ Muhammad Salîm al-Isᶜirdî, m’a dit : « Lis chaque livre dix fois, vingt fois, cent fois, jusqu’à ce que tu fusionnes avec le texte et que tu le comprennes comme son auteur »… Nous devons étudier ainsi mais nous sommes ignorants, sidi ».

Il fit cette remarque alors qu’il mémorise par cœur des centaines de recueils détaillés (notamment ceux comprenant les grands commentaires et les hawâshî [gloses]), de fiqh, de usul, de toutes les sciences de la langue, de mantiq, de hikma et ce, en différentes langues (arabe, persane, turque et kurde), dont certains sont toujours en format manuscrit !

Que devrons nous dire nous les vrais ignorants avec notre bagage ridicule ?
Nous devons suivre le chemin qui les a amené aux hauts degrés de la science.
L’étude ne consiste pas à lire beaucoup mais plutôt, à lire correctement.
Lire trop produit un ignorant cultivé mais lire peu, avec concentration et étude, produit un savant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s