La recommandation de jeûne du mois de Rajab est générale, elle ne se limite pas à des jours particuliers ou des formats particuliers.
Les jours dont le jeûne est recommandé toute l’année – comme le lundi, le jeudi et les jours blancs – cumulent donc deux mérites : le mérite du jour en soi et le mérite du mois de Rajab.

« La satisfaction est un trésor inépuisable » (proverbe arabe).
J’ai vu un shaykh vivre dans une petite chambre insalubre, dormir par terre sur un matelas et manger peu (parfois rien). Quand je l’ai interrogé sur son mode de vie, il m’a dit :
« Je suis le plus gâté du monde et je vis dans un luxe abusif ! »
C’est la satisfaction de ce que Allah nous donne.

L’éducation financière des enfants

Parmi les aspects éducatifs erronées dans nos vies : l’éducation des enfants sur la manière de préserver leurs biens

Cela peut paraître étrange vu qu’il est bien demandé d’éduquer l’enfant sur ces choses. Cependant l’erreur se trouve dans la façon dont les parents façonnent la personnalité de l’enfant qui incarne l’égoïsme et l’avarice. Les arguments sont abondants et ne manquent pas. Il suffit de voir des frères se disputer pour quelques débris de ce bas monde.
Comme tu enseignes à ton enfant que la vente signifie le délaissement de la propriété et l’acquisition du prix, tu ne dois pas négliger de lui enseigner que la sadaqa (don charitable) est une vente différée dans laquelle il paye le prix et il reçoit la marchandise achetée dans l’au-delà. N’oublie pas de lui enseigner aussi que les musulmans sont des frères, s’il aide un musulman pauvre ou nécessiteux, c’est son frère qu’il aide, pas un étranger. C’est pour cette raison que les maîtres éducateurs préconisent de donner de l’argent à l’enfant afin qu’il donne lui-même cet argent en sadaqa et qu’il s’habitue à donner !

Notre communauté possède toujours de bons modèles, elle n’est jamais dépourvue du bien. J’ai vu des frères parmi les gens du Qur’ân qui se disputaient ensemble à propos d’un appartement hérité de leur grand-père. Chacun exigeait que cet appartement soit inscrit au nom de son frère !

Ô Allah ! Ressuscite-nous parmi les gens du Qur’ân et pardonne-nous ainsi qu’à nos parents, nos professeurs et ceux qui nous ont précédé parmi les croyants !

La vérité ne sort pas du cadre des quatre écoles

Lorsque quelqu’un dit : « je ne me limite pas aux quatre imams », il peut vouloir signifier deux choses :
– soit, qu’il ne se limite pas aux avis des quatre imams à la fois mais à un seul imam spécifique parmi ceux-là, et il aura bien dit car c’est l’avis véridique parmi les deux avis [à ce sujet] ;
– soit qu’il ne se limite pas aux avis des quatre écoles dans son ensemble et qu’il peut les contredire toutes, alors il est certainement dans l’erreur dans la plupart des cas, car la vérité ne sort pas du cadre de ces quatre [écoles] dans la globalité de la sharîᶜa.

وقول القائل : لا أتقيّد بأحد من هؤلاء الأئمة الأربعة ، إن أراد أنّه لا يتقيّد بواحد بعينه دون الباقين فقد أحسن بل هو الصواب من القولين ،وإن أراد أنّي لا أتقيّد بها كلّها ، بل أخالفها فهو مخطيء في الغالب قطعاً ، إذ الحق لا يخرج عن هذه الأربعة في عامة الشريعة.

Ibn Taymiya : al-Fatâwâ al-Misriyya, p.81.

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

Innâ li-llâh wa-innâ ilayhi râjiᶜûn

Décès du prédicateur, l’éminent savant hanafite, la sommité mondiale dans la science de hadîth, le dernier disciple et héritier des sciences du dernier shaykh al-islam du Califat Ottoman Mustafa Sabri, le shaykh Muhaddith Muhammad Amîn Sirâj al-Tûqâdî, le professeur de la Mosquée du Sultan Muhammad II, qu’Allah lui accorde Sa Miséricorde.
Il est un des principaux influenceurs de la renaissance islamique en Turquie. Qu’Allah lui accorde une récompense continue pour ses efforts pour la préservation de l’islam et de la diffusion de ses sciences. Amin Amin.

Allah nous a honoré d’avoir la chance de transmettre la science d’après lui.

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé