Quand les nains cherchent à être vus



Quand les nains critiquent les sommités de l’islam, c’est pour que les gens les voient. C’est exactement comme le cas du bédouin qui a uriné dans le puit de Zamzam pendant le pèlerinage. Quand il fut interrogé sur son acte, il dit qu’il voulait accomplir une réalisation pour laquelle les gens se rappelleront de lui.

Chaque jour, ces nains répètent que l’islam fut falsifié par les savants et que le fiqh médiéval est honteux. Après des années de bavardage, ils étaient incapables de produire ne sera qu’un seul livre de fiqh méthodologique qui réglemente l’ensemble des thématiques juridiques de façon cohérente et sans contradiction entre les avis de par leurs fondements légaux.

Pleurnicher matin, midi et soir, commenter un recueil de hadîth ou même écrire un fascicule sur la prière ou sur les maqâsid, pour les plus studieux, ne fera pas l’affaire. Leur incompétence a besoin d’être cachée derrière la manipulation des paroles des savants en les présentant hors leurs contextes, leurs conditions et leurs limites.

Enfin, je me demande si le dernier nain à parler veut toujours être comme l’imam al-Haddâd, il se connaît tout seul. En tout cas, je lui rassure qu’il est bien loin de l’être car atteindre le degré de sainteté n’est pas accordé à un hérétique.
===========
Photo symbolique du nain cherchant la légitimité.

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s