À propos

 

Cet humble site vise à présenter une base de données fiable pour tous les intéressés, surtout les chercheurs. Le choix du titre de ce site « Droit et Charia » soutient cette idée et sert ce but.

Le site est sous la direction et le contrôle de votre serviteur « Dr. Abû Zakaria Al-Hussayni », l’auteur de tous les articles publiés sur ce site qui est actuellement en phase de constitution.

Nous vous remercions pour vos voeux et soutiens

Baraka Allah fikom

 

Dr. Abû Zakariya al-Hussayni.

17 commentaires sur “À propos

  1. as salam alaykoum je vous prie de m’excuser mais involontairement je me suis désabonner
    je suis pas anglophone

    comment puis je réinitialisez baraka Allah oufikoum

    J'aime

  2. Salam alikoum wa rahmatoulah, je vous écris pour savoir si lislam interdit le trading en bourses sur les devises ou actions ? Si nous investissons pour des actions ou forex mais sans effet de levier peut on considerer cela comme de l’achat vente ou bien de la spéculation qui est évidement prohibé , barakallahofik

    J'aime

    • Waalaykom assalam,
      L’investissement en Bourse sans effet de levier n’est pas rentable.
      Concernant l’objet de l’investissement, il pourra être en devises tant que l’échange est immédiat et le paiement est de la totalité de la somme et non pas d’une part de la somme. Mais l’investissement en actions est bien compliqué car il faut regarder un grand nombre de critères. Pour en savoir plus, je vous dirige vers un article très intéressant publié dans les Cahiers de la Finance Islamique de l’Université de Strasbourg : Cekici, Ibrahim : « Du filtrage islamique », Cahiers de la finance islamique, n°1, 2009, p.12.
      Bonne chance,

      J'aime

  3. Salam Alaykoum cheikh. J’habite à Mayotte. Je suis interpellé par les fais et animé par une problématique de recherche portant sur la question de la langue du sermon de vendredi. Vous avez supervisé une traduction d’un épître (safinat an-najah) qui indique tout comme d’autres ouvrages que le sermon soit en arabe. Dans ma contrée, les gens ne parlent pas arabe. Mais les sermons se font en cette langue. Imam Chafii ne définit pas de langue particulière dans AL Umm. Je me dis donc que probablement l’avis portant sur le sermon en arabe émane de l’ancien école de Bagdad.
    1) convient il de garder cette mention préjudiciable (à mon sens) à divers égards à la compréhension du Message dans nos contrées ?
    2) le titre « al-Shami) rattaché à votre nom renvoie-t-il a un rattachement géographique, à une école localisée…?
    3) comment expliquer cette continuité dans la diffusion de la thèse de sermon en arabe alors qu’à travers al Umm L’imam Chafii n’en parle pas ?

    Baraka Allah fik

    Askandari Allaoui

    J'aime

    • waalaykom assalam,

      L’avis adopté dans l’école est l’obligation que le prêche soit en arabe. Cela concerne effectivement les piliers du prêche. Si on accomplit un discours en langue étrangère et les piliers du prêche en langue arabe, le prêche est valide dans l’école.
      L’école juridique n’est pas l’ensemble des avis d’un imam, mais l’ensemble des fondements et méthode appliqués et développés par des milliers des savants à travers les temps. Les avis qui ne sont pas présent dans al umm, peuvent être objet d’ijtihad selon les règles de l’imam par les mujtahidin de l’école (ceux ci sont nommés ashab al wujuh). De même, cela peut être l’objet d’un takhrij selon les avis de l’imam.

      Wallah a’lam,

      J'aime

Répondre à ben Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s