Donner le prix du mouton aux pauvres

Question :
Que pensez vous de l’idée qui prônent de donner de l’argent aux pauvres à la place d’acheter un bouton?

Réponse :
Ceci ne sera pas un sacrifice (udhiya) mais un don d’une somme d’argent. Cependant, vous pouvez mandater une association d’égorger à votre nom et de distribuer la viande aux pauvres. De même, vous pouvez mandater un pauvre ou une famille pauvre d’acheter le mouton et de le sacrifier à votre nom.
Wallah a’lam

Publicités

Rattraper les jours de jeûne avec les six jours recommandés de Shawwal

Question :

Est-il permis de rattraper les jours de jeûne en même temps que les six jours recommandés de Shawwal?

Réponse :

Seule l’école Shafi’ite permet le rattrapage d’un jour de jeûne en même temps qu’un jour de Shawwal en ayant en même temps les deux intentions. Cependant, la personne n’aura pas le mérite particulier cité dans le hadith qui concerne les jours de Shawwâl. En effet, le hadith évoque un ordre entre Ramadan et les six jours.

Les autres écoles ne permettent pas cette combinaison d’intention.

Fatwâ propre à la fête de ‘id al-fitr

 

Quel est le statut de celui qui trouve des gâteaux du ‘id-al-fitr, enfouis chez lui ?
 
Doit-on obligatoirement les déclarer avant de les manger?
 
Est-ce considéré comme un trésor enfoui ou un butin de guerre?
 
Les trois avis sont bons sur le sujet. L’avis le plus probant étant qu’ils ont le statut de butin de guerre ! Vive les ghazwa culinaires!

Question Ramadanesque anticipée

======

Question Ramadanesque anticipée :
 
« Ô Shaykh, j’ai mangé un plat de couscous, un demi poulet, des frites et ai bu un verre de Cola. J’ai oublié que je jeûnais. Que dois-je faire ? »
 
Réponse :
« Fumes une Chicha (narjilé/arkila) ! »
 
wassalam

Hizbiyouns , ikwan et Tabligh

Question :
=========
Salam aleykoum
J’aimerais savoir qui sont les hizbiyouns , les ikwans et les Tablighs ?
Réponse :
=========
Waalaykom assalam,
hizbiyoun = dérivé du mot « hizb » signifiant « parti ». Ce mot signifie les partisans d’un parti
ikwan = les membres des frères musulmans, le fameux courant fondé par Hasan al-Banna.
Tabligh = courant de rappel et de conseil du public des musulmans fondé par des savants indiens.
Ces notions sont employées péjorativement par les wahhabi pour dénigrer les adeptes de ces courants. Ces trois courants, ainsi que les autres courants islamiques, ont présenté un grand bénéfice pour l’islam et les musulmans de notre époque. Il y a certes des remarques et des reproches à leurs activités, discours ou méthodologies. Mais cela ne signifie pas que l’adhésion à ces courants est une critique en soi. Cependant, tout fanatisme est reprochable et à éviter.
Notons que ceux qui critiquent ces courants sous ce prisme-là, sont les plus grands fanatiques de notre époque.
Wallah a’lam