Hizbiyouns , ikwan et Tabligh

Question :
=========
Salam aleykoum
J’aimerais savoir qui sont les hizbiyouns , les ikwans et les Tablighs ?
Réponse :
=========
Waalaykom assalam,
hizbiyoun = dérivé du mot « hizb » signifiant « parti ». Ce mot signifie les partisans d’un parti
ikwan = les membres des frères musulmans, le fameux courant fondé par Hasan al-Banna.
Tabligh = courant de rappel et de conseil du public des musulmans fondé par des savants indiens.
Ces notions sont employées péjorativement par les wahhabi pour dénigrer les adeptes de ces courants. Ces trois courants, ainsi que les autres courants islamiques, ont présenté un grand bénéfice pour l’islam et les musulmans de notre époque. Il y a certes des remarques et des reproches à leurs activités, discours ou méthodologies. Mais cela ne signifie pas que l’adhésion à ces courants est une critique en soi. Cependant, tout fanatisme est reprochable et à éviter.
Notons que ceux qui critiquent ces courants sous ce prisme-là, sont les plus grands fanatiques de notre époque.
Wallah a’lam
Publicités

Jeûne et émission de liquide séminal

Plusieurs questions ont été posées à propos de l’effet d’embrasser l’épouse ou de faire un bisou sur la validité du jeûne.  La réponse réside dans la citation suivante de l’imam an-Nawawî qui dit :

عن الاستمناء فيفطر به وكذا خروج المنى بلمس وقبلة ومضاجعة لا فكر ونظر بشهوة وتكره القبلة لمن حركت شهوته والأولى لغيره تركها.
 
« La masturbation annule le jeûne ainsi que la sortie du sperme suite à un touché, à un bisou ou à un accouplement mais non pas suite à la pensée [érotique] et au regard avec désire. Il est déconseillé de faire le bisou pour celui qui s’excite par le bisou et il est préférable de le délaisser pour les autres ».

L’usages des pilules hormonales durant Ramadan

==========================================
Des soeurs demandent le statut légal de l’usage des pilules hormonales qui retardent le cycle des menstrues durant le mois de ramadan.
Certains savants ont autorisés de prendre ces pilules à condition d’avoir une approbation d’un médecin musulman de confiance qui confirme que la pilule ne cause aucune nuisance. Cependant, il est mieux de ne pas la prendre et de suivre le déroulement normal des choses. En effet, la femme est récompensé pour son jeûne à cause de sa soumission à l’ordre d’Allah de même qu’elle est récompensée pour le délaissement du jeûne à cause de sa soumission à l’ordre d’Allah de le laisser.

Le jeûne de la personne malade 

=========================
as salamu alaykum Chaykh
je voulais vous poser une question assez importante en vu du jeûne, est ce qu’un médicament peu annuler mon jeune si je le prends la journée? je précise que c’est une obligation de le prendre chaques jours pour moi

Réponse :
Waalaykom assalam warahmatu Allah,
Si vous prenez le médicament par voie orale, vous êtes donc dans le statut de malade qui ne peut pas jeûner.

Il faut donc voir si la maladie est temporaire ou continue.

1- Si la maladie est temporaire, vous pouvez donc jeûner ultérieurement. Ainsi, vous rattrapez le jeûne ultérieurement après la guérison.
2- Si la maladie est continue et vous devez toujours prendre le médicament, vous êtes donc dans le statut du malade qui ne peut jamais jeûner. Dans ce cas, vous payez une fidya pour chaque jour de ramadan. En France, la fidya a été évaluée à 7€.

Wallah a’lam

Jeûne et angles du soleil

Question :

As salamu alaykoum shaykh
Excusez-moi de vous déranger une énième fois. J’ai jeûné le dernier ramadan selon l’angle 15 degrés, puis j’ai été convaincu par l’angle 18 degrés vu que la plupart des oulémas sont de cet avis, dois je rattraper mon jeune de ramadan ?

Réponse :

waalaykom assalam warahmatu Allah,
 
L’entré du temps de la prière de Fajr, à savoir le début du jeûne de chaque jour, se définit par des critères. Ces critères sont objets d’ijtihâd. Il se peut que le savant change d’avis ou que la personne abandonne le suivie d’un avis de certains savants au détriment d’un avis d’autres savants. Dans ces cas, chaque pratique doit se conformer aux règles adoptées durant son élaboration.
L’adage juridique dispose : L’ijtihâd n’annule pas un autre ijtihâd.
C’est pourquoi, vous n’êtes pas obligé de rattraper les anciens jours jeûnés.
 
Baraka Allah fikom