Notre shaykh Muhammad ᶜAlî al-Bârûdî avait l’habitude de dire :

« Qu’Allah nous protège ! Le Shâm se vide de ses savants et de ses saints ! Ceux qui partent ne sont pas remplacés ! »

Il est parti il y a sept ans 😔

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

Innâ lillâh wa-innâ ilayhi râjiᶜûn

Aujourd’hui, notre umma a perdu une énorme tête, une sommité en littérature, en poésie, en langue arabe, en théologie discursive et en éducation spirituelle terminologique !

Cette perte est une perte inégalable. C’est l’évaporation d’un espoir en un futur brillant ; l’absence d’un esprit persévérant, doté d’une éloquence remarquable et un immense vide laissé par ce penseur qui se faisait l’écho des plus grands !

En ce dernier vendredi de Ramadân, soit le 25, de l’an1442H, nous avons perdu le dr. Usâma Shafîᶜ al-Sayyid, traducteur chevronné, littéraire hors norme, doté d’une plume exceptionnelle et professeur à la célèbre Dâr al-ᶜUlûm, au Caire. Il est le fils de l’éminent savant Shafîᶜ al-Sayyid, membre de l’académie de la langue arabe, au Caire.

Je l’ai connu sur les réseaux sociaux avant de lire ses livres et traductions. J’ai vu un grand littéraire, un éminent savant et surtout un pieux et humble homme.

Ses traductions des œuvres de Guénon abrogent les traductions précédentes.

Sa traduction magistrale de l’ouvrage collectif «Oxford Handbook of Islamic Theology» lui a valu le prix Hamad. Cette traduction exceptionnelle se caractérise par l’éloquence, la fluidité et la réflexion profonde qu’il a eu sur le sujet. Il y a dévoilé beaucoup d’usurpations et d’illusions que les orientalistes avaient écrit dans ce livre. Il est retourné vers les textes arabes pour mentionner les citations originelles, sans se limiter à les traduire via l’anglais, ce qui a permis de démontrer les incohérences entre les dires des auteurs et ce, dans plusieurs chapitres !

Ses recherches se caractérisent par la liaison entre le monde savant islamique et le monde orientaliste.

Je disais souvent qu’un jour je dirai : « Le plus grand littéraire de notre époque est Usâma Shafîᶜ ! »

Qu’Allah t’accorde le plus haut degré et permette à la umma de bénéficier de tes œuvres et tes traductions !

Donner Zakât al-Fitr

=============
Plusieurs personnes m’ont demandé comment et à qui donner Zakât al-fitr.

Al-hamdulillah, il existe un grand nombre d’associations actives dans le secteur qui distribuent zakât al-fitr en France ou à l’étranger. Certains frères insistent en me demandant de m’occuper personnellement de zakât al-fitr.

C’est pourquoi nous avons mis en place une cagnotte pour collecter l’argent de Zakât al-fitr.

En France, Zakât al-fitr est évaluée à 7€. Elle est donnée pour les personnes qui sont à notre charge. En la distribution dans des pays pauvres, nous pouvons avoir un petit colis assez complet.

Les colis distribués répondent aux critères légaux de la distribution de Zakât al-Fitr. Des choses supplémentaires sont ajoutées au colis ne répondant pas aux critères de Zakât al-fitr (huile, lait, sucre, sel) mais essentiels pour les pauvres. Ils seront financés par des dons généraux et non par l’argent de Zakât al-fitr.

PS : Ceux qui souhaitent donner un colis entier, peuvent donner 18€, mais doivent préciser cela car on risque de compter toute la somme comme zakât al-fitr.

La distribution est assurée par tullâb al-ᶜilm de la hujra nabhâniyya. Ci-joint la photo d’une précédente distribution de colis, on voit le tableau à côté et les matelas écartés =D =D

Lien pour donner Zakât al-fitr :
https://paypal.me/pools/c/8zf0Bj3DJu

Pour rappel, il est possible de donner zakât al-mâl ainsi que tout autre don (kaffâra ou autre) sur cette cagnotte :
Lien pour donner des dons, kaffâra, zakât al-mâl (etc.) :
https://paypal.me/pools/c/8xBViL1xfH

Rappelle : si on tarde le don de zakât al-fitr, elle reste toujours obligatoire et on doit la donner même après le jour du ᶜîd.

Qu’Allah agrée vos œuvres

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

La Pierre Noire

Observez pour la première fois !

Des images de la pierre noire capturées en haute qualité de 49 mille mégapixels.

Dans cette image, on voit des fragments de couleur noir entourés par un corpus de couleur marron foncée.

En réalité, la pierre noir n’existe plus hormis huit petits fragments noir, le plus grand est de la taille d’une datte. Il est relaté que les fragments sont au nombre de quinze et que sept fragments sont invisibles et couverts par la pâte.

Quant à la pâte qui entour les fragments, c’est un mélange de musk, de cire et de ᶜAnbar visant à consolider le tout et à préserver les fragments.

A travers l’histoire, la pierre noir était cible de vol et de destruction. Il n’en reste que ces fragments

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

Lettre de Shaykh al-Azhar concernant la tradition et le développement sociétal et civilisationnel

===========================
Au nom de Dieu Le Miséricordieux, Le Très Miséricordieux,

La tradition islamique n’a jamais été un obstacle en face de la communauté l’interdisant de prospérer, de briller ou d’acquérir les causes de la force, de la fierté et de la préservation. De même, la sunna prophétique purifiée n’a jamais été une pierre d’achoppement dans la voie de la construction d’une société solide dont les membres jouissent des bienfaits du bas-monde et de l’au-delà.
Les musulmans doivent lire leur histoire avec un regard savant et un coeur purifié afin qu’ils apprennent de nouveau comment concurrencer – de nouveau – les peuples civilisés et qu’ils occupent leur propre place parmi ceux-ci.

(Shaykh al-Azhar) Ahmad al-Tayyib
20 Ramadân 1442H
2 mai 2021,
=======
Cela tombe à pic pour clouer le bec des nains colonisés dans leurs têtes !

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé