Soutien à quelques shuyukh syriens au Liban et à Damas

Un cheikh syrien au Liban a été mis à la rue avec son épouse et son petit enfant (7 mois). Il est temporairement herbergé par des amis. Il est sans revenu et on essaye de l’aider à avoir un travail d’imam (salaire environ 150$/ mois pour un niveau de vie similaire à la région parisienne) !Des frères étudiants de sciences en Syrie sont dans un besoin extrême (plusieurs jours sans nourriture etc.). Essayons de les aider ensemble pour dépasser ce moment difficile.

Pour participer à la cagnotte : paypal.me/pools/c/8k20jCeOLi

Baraka Allah fikom,

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

Science de Shamâ’il al-Muḥammadiyya

C’est la science qui retrace le comportement du prophète ﷺ dans sa vie, ses habitudes, ses adorations, sa vie au quotidien. C’est la science adressée à l’ensemble des musulmans pour leur présenter le modèle de la vie du prophète ﷺ dans son quotidien.

Ainsi, les rédactions dans cette science regroupent les ahadith et athar propres à cette thématique.

Parmi les bénéfices de l’apprentissage de cette science :
1- une cause d’augmenter l’amour du prophète ﷺ
2- une cause du suivi du prophète ﷺ dans nos comportements, nos habitudes et notre vie quotidienne
3- une cause d’augmentation de la foi.

Les rédactions dédiées à cette science sont nombreuses et sont apparues très tôt dans l’histoire islamique. Voici les plus importantes rédactions :
– «Sifat al-nabiyy ﷺ » de Wahb bin Wahb al-Asadī (décédé 200H).
– «Sifat al-nabiyy ﷺ » de ᶜAlî bin Muhammad al-Madâ’inî (décédé 224H).
– «Sifat akhlâq al-nabiyy ﷺ » de Dâwûd bin ᶜAlî al-Asbahânî al-Dhâhirî (décédé 270H).
– «Al-Shamâ’il al-nabawiyya wa-l-khasâ’is al-mustafawiyya » de l’imam al-Tirmidhî (décédé 279H), le plus fameux ouvrage dans cette discipline et fut objet de plusieurs ouvrages.
– « Akhlâq al-nabiyy wa-âdâbih » de ᶜAbd Allâh bin Hayyân al-Asbahânî (d.369H).
– « Sharaf al-Mustafâ ﷺ » ᶜAbd al-Malik al-Naysâbûrî (d. 406H).
– « Shamâ’il al-nabiyy ﷺ » de Abû al-ᶜAbbâs al-Mustaghfirî (d.432H).
– « Al-Shifâ bi-taᶜrîf bi-huqûq al-Mustafâ » du Qâdî ᶜIyâdh.
– « Al-Wafâ’ bi-ahwâl al-Mustafâ » d’Ibn al-Jawzî (d.597H).
– « Shamâ’il al-rasûl wa-dalâ’il nubuwwatih wa-khasâ’isuh » d’Ibn Kathîr (d.774H).

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

Sens de priorité inversé

Il construit sa maison dans le style des chateaux luxueux, dépense des fortunes sur les meubles et les voitures, dépense généreusement sur ses voyages et ses loisirs. Dans ces dépenses là, il ne pense pas aux pauvres.

Cependant, il se rappelle des pauvres quand il voit les amoureux du prophète ﷺ dépenser un peu d’argent pour manifester leur amour de leur bien aimé ﷺ. C’est ainsi qu’il commence à hurler : « Les pauvres sont prioritaires ».

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

Science de Dalâ’il al-Nubuwwa

La science de Dalâ’il al-Nubuwwa [les preuves de la prophétie] est celle qui retrace les miracles témoignant la véracité du message. Cette science se nomme al-Muᶜjizât al-Nabawiyya [les miracles prophétiques], Dalâ’il al-Nubuwwa [les preuves de la prophétie] ou Aᶜlâm al-Nubuwwa [les signes indicateurs de la prophétie]. Les expressions relatant cela dans les textes sont âya, bayyina et burhân qui donnent les mêmes sens que les surnoms précités.

L’imam Ibn Hajar al-ᶜAsqalânî a précisé que la notion «preuves de la prophétie» est plus large que «miracles prophétiques». Les miracles sont propres aux faits englobant le sens du défis contre les non-croyants en transgressant les normes de la nature et de l’habitude de la personne défiée. Quant aux signes, ils sont dépourvus du sens de défi.

Ibn Hajar al-ᶜAsqalânî a dit : « al-Nawawî a mentionné dans l’introduction de son commentaire de Ṣahîh Muslim qu’ils [les preuves] dépassent 1200 !».

Les preuves de la prophétie se divisent en preuves morales (maᶜnawiyya) et preuves matérielles (hissiyya). Les premières sont comme ses nobles mœurs, sa grande biographie, ses paroles, ses actes… Les secondes sont le Coran, les miracles matériels comme la scission de la lune, le tasbih des pierres, des caillous et des arbres en sa présence ou dans ses mains, l’écoulement de l’eau d’entre ses doigts, l’augmentation de la nourriture qui devient interminable, son dialogue avec les animaux, les plantes et les djinns, sa connaissance du futur et des choses absentes…

Cette science fut au début étudiée dans les livres de sira, de hadith et d’histoire. Puis, elle est devenue une catégorie à proprement parler. Son apparition est très ancienne, les premiers recueils de sira dédient des chapitres aux preuves de la prophétie et aux miracles prophétiques.

Nous remarquons que les savants ont toujours tendu vers l’acceptation des ahâdîth faibles et très faibles dans ce domaine.

WAllah aᶜlam.

Les caractéristiques prophétiques (al-Khasâ’is)

Parmi les sciences dédiées à la vie du Prophète ﷺ, nous trouvons celle dédiée à l’étude de ses caractéristiques propres, à savoir ce qui concerne seulement Prophète ﷺ. Certains comportements peuvent être propres à lui ﷺ, comme le droit d’épouser plus que quatre femmes en même temps, l’obligation de prier la nuit (Qiyâm al-Layl)…

Les Khasâ’is se trouvent dans les livres détaillés de Sira, les livres d’histoire, les livres de hadith, dans les livres de fiqh et dans les livres dédiés aux Khasâ’is à proprement parler.

Le premier qui a écrit à ce sujet est l’imam Shafiᶜi, puis ibn al-Qâss puis al-Bayhaqi (tous deux shafiᶜites). Le premier livre dédié aux Khasâ’is est d’Ibn Duhayya al-Kalbî (633H).

Parmi les plus célèbres rédactions, nous trouvons «Khassâ’is al-Kubrâ» de l’imam al-Suyûtî qui étudie aussi les preuves de la prophétie.

salla Allah ᶜalayhi wasallam