Des riches de Kûfa rencontrèrent Buhlûl lors d’une sortie. Ils lui dirent alors : « Donne nous un conseil ! »

Il répondit : « Que puis-je bien vous dire ? Voici vos palais et voici vos tombes ! »

Adage spirituel :

La rencontre des bien-aimés dispose du même effet que les médicaments prescrits par les médecins !

لقاء الأحبة، عقاقير الأطبة.

De la normativité juridique

===========

Les écoles juridiques se basent sur des fondements, des normes de prévalence entre les avis (tarjîh) et des normes de dérivation juridique (takhrîj). Cela produit des avis adoptés et stables dans chaque école selon ce qui est transmis des mujtahidîn des écoles et établi selon lesdites règles et normes.

Concernant les nouveaux sujets, les règles juridiques sont cherchées selon les normes de takhrîj. Pour chaque nouveau sujet, toute école juridique peut avoir son propre avis, en application de ses usûl et normes. C’est ainsi que le droit musulman (fiqh) assure sa continuité et son évolution.

Historiquement, les livres de nawâzil et de fatâwâ recensent les avis juridiques donnés pour les nouveaux sujets conformément à chacune des quatre écoles. C’est la preuve que le fiqh n’a jamais été l’objet d’une stagnation ou d’un décalage de l’évolution de la société musulmane. En réalité, la capacité du fiqh à gérer les sociétés pendant douze siècles prouve sa viabilité juridique.

De nos jours, ce n’est ni le fiqh ni les fuqahâ’ qui gèrent la société. En effet, les états contemporains établissent leurs codifications et réglementations bien loin des préceptes islamiques et ce, depuis un siècle environ. Comme l’a dit Shaykh al-Azhar Ahmad al-Tayyib indirectement au président Sissi : « Ne jette pas ta misère sur la religion ! Va faire ton travail ! »

WAllah aᶜlam

La recommandation de jeûne du mois de Rajab est générale, elle ne se limite pas à des jours particuliers ou des formats particuliers.
Les jours dont le jeûne est recommandé toute l’année – comme le lundi, le jeudi et les jours blancs – cumulent donc deux mérites : le mérite du jour en soi et le mérite du mois de Rajab.

« La satisfaction est un trésor inépuisable » (proverbe arabe).
J’ai vu un shaykh vivre dans une petite chambre insalubre, dormir par terre sur un matelas et manger peu (parfois rien). Quand je l’ai interrogé sur son mode de vie, il m’a dit :
« Je suis le plus gâté du monde et je vis dans un luxe abusif ! »
C’est la satisfaction de ce que Allah nous donne.