Entrer dans le mariage comme sur un ring

Je ne vais pas vous parler des droits et des obligations de chaque époux, ni des multiples thèses sur la gestion du foyer, comme celle qui estime que le foyer doit être géré mutuellement, ou que les époux sont des parties égales qui se confrontent et se clachent entre elles etc.

Je veux simplement dire que les problèmes naissent dans notre pensée avant qu’elles naissent dans nos relations. Dans la nouvelle génération il semble y avoir une stimulation préalable aux problèmes et conflits avant même de se marier.

Chaque jeune homme s’interroge sur comment devenir, une fois marié, un « homme » et que son épouse ne lui casse pas sa « parole »* ! Qui t’a dit que ton épouse souhaitait casser ta parole ? Qui t’a dit que si elle contestait une de tes décisions, cela signifierait qu’elle casserait ta parole ?

De même, chaque jeune femme cherche comment être capable de défier et de confronter son époux et comment ne pas devenir la servante au sein de son foyer. Qui t’a dit que la femme au foyer était une servante ? Quand ta mère te préparait à manger chaque jour, durant toutes ces années, était-elle ta servante ou la servante de ton père ?

Le fait de débuter le mariage avec le sentiment de rentrer dans une bagarre et de devoir gagner transforme le mariage en conflit continu et cause sa perte. Dans chaque désaccord entre époux, le simple fait de penser comment gagner contre le conjoint est synonyme d’échec.

L’homme n’est pas celui qui gagne contre son épouse mais celui qui perd volontairement en faveur de celle-ci. La femme n’est pas celle capable de défier et confronter son époux mais celle qui n’a pas besoin de le confronter ni de le défier car elle a épousé un « homme ».

En résumé, il ne faut pas entrer le mariage avec un esprit de défiance. De la même façon que tu prépares ta maison avant le mariage en achetant des meubles et ustensiles, prépare-toi pour le mariage en suivant des formations et des cours sur la gestion de la relation conjugale.

PS ! AVERTISSEMENT ! ATTENTION ! Ne va pas suivre des formations et du coaching avec un formateur ayant plusieurs divorces à son actif ! Celui qui n’a pas réussi son propre mariage ne pourra pas aider les autres à réussir les leurs ! Il se reconstruit financièrement sur ton dos, pas plus !

* désobéissance intentionnelle pour défier et contester …

Notre shaykh l’éminent juriste et muhaddith Muᶜawwad ᶜAwad Ibrâhîm (1330-1439h/1912-2018) répétait fréquemment :
« N’enterrez jamais les livres ! »

Ce conseil signifie de ne pas négliger les livres, ni d’abandonner leur enseignement, ni de déserter leurs expressions.

المكتبة المنزلية أسلوب حياة!! لها أون لاين - موقع المرأة العربية
par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé

En dégustant du maté, je méditais un peu sur les maux de la vie conjugale dans la pensée des musulmans de nos jours. Le mariage et l’établissement d’un foyer se sont transformés, d’un moyen de développer le monde à un objectif dans la vie. De nos jours, le musulman concentre toute sa pensée sur les moyens d’acquérir la richesse afin de pouvoir acheter un appartement et le meubler. Puis, le musulman se plonge dans la recherche des besoins de la famille. Ainsi, il perd l’objectif principal pour lequel Allah l’a créé et oublie que le mariage n’est qu’un moyen pour accomplir cet objectif et non un objectif en soi.

Chez le médecin : deux histoires, une personnelle et une historique

=========================================
Je disais à un proche que je dînais de fruits sur les conseils d’un médecin pour lutter contre la fatigue. Il m’a répondu qu’il s’agissait là d’un délicieux médicament et cela m’a rappelé une anecdote historique.

Un couturier peinait à trouver du travail et, lorsqu’il est passé près d’un médecin qui faisait des consultations dans la rue, il lui a semblé qu’il exerçait là un métier très facile qui lui rapportait beaucoup d’argent. Il décida donc de se mettre à faire la même chose : il s’habilla comme un médecin et se mit à prendre en consultation en prétendant arriver d’un pays étranger. Une fois, en consultation, une femme vînt avec sa servante et lui exposa son cas. Il lui prescrit une alimentation particulière pour trois jours, et elle guérit vraiment !

Chaque soir il retournait auprès de sa femme avec des fortunes venant de son nouveau métier. Son épouse était contre cette pratique car elle craignait qu’il ne tue quelqu’un.

La patiente en question était la fille du calife. Elle raconta la consultation à son père. Ébloui par le récit, il décida de convoquer le médecin. Deux soldats vinrent donc le chercher au marché et l’amenèrent chez le calife. Une fois arrivé, le calife lui présenta sa maladie. Le médecin prescrit un régime alimentaire riche en viandes, fruits et légumes pour le calife. Les médecins du calife étaient contre ces conseils hérétiques. Cependant, le calife décida de suivre ce médecin car les conseils et médicaments de ses médecins n’avaient pas abouti à une pleine guérison et surtout, car les médicaments de ce nouveau médecin étranger étaient délicieux LOL.
Ainsi, il donna un salaire généreux à ce médecin étranger et l’informera qu’il devînt son médecin préféré.

Le lendemain, le calife eut envie de faire coudre de nouveaux vêtements car il se sentait mieux. Il envoya des soldats pour chercher le meilleur couturier de la ville. Mais le magasin du couturier était fermé et son voisin expliqua qu’il l’était depuis une semaine. Les soldats allèrent donc chez lui informer son épouse.
En rentrant le soir, son épouse l’informa de leur passage et qu’il devait paraître auprès du calife « pour la première fois ».
Il se retrouva pris à son propre jeu, et mis sa vie en danger pour prodiguer ses consultations médicales mensongères. Il ne pouvait plus se présenter car le calife et ses conseillers l’auraient reconnu. Ainsi, il dû prendre la fuite.

J’aime bien le médecin qui m’a prescrit des conseils médicaux délicieux pour soigner mon corps mais surtout qu’il soigne aussi les cœurs !

Brûle le voile (sitr), [et] tu Le verras.
Tu recevras de Lui ce que tu cherches.

Déguste le verre des significations,
Il est le vin de ta guidance.

Le vin des âmes guérit
Une douleur te rongeant le coeur.

Abreuve t’en, pur ou dilué,
Ne crains aucun blâme que tu as encouru.

فاحرق الستر تراه
وتنل منه مناك

وارتشف كأس المعاني
إنها خمر هداك

خمرة الأرواح تشفي
ألماً في القلب حاك

خذها صرفاً أو فمزجاً
لا تخف لوماً أتاك

par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî Posté dans Non classé